Vierge ou pas vierge ? Est-ce nécessaire ?

Crédit Photo : White Picture

Crédit Photo : White Picture

Bien le bonjour ou le bonsoir cher(ère) lecteur(trice), selon le moment où vous me lisez. Je vous espère en parfaite forme. Débutons cet article par l’énonciation de deux faits :

Fait 1 : Récemment sur twitter, j’ai  vu ceci :

Fait 2 : Une fois, j’ai longuement discuté avec une amie musulmane. L’on passait sans transition d’un sujet de conversation à un autre. Elle finit par me demander « Dis Laurier, quand tu te marieras prendras-tu une vierge ou une non-vierge ? » Je lui répondis que cela m’importait peu, que c’est l’amour qui compte. Si à ses cotés je suis heureux et que je trouve près d’elle la tranquillité d’esprit que je recherche, sa virginité ne sera qu’un détail. Elle est bien loin l’époque où je voulais avoir pour épouse une femme vierge. Ma réponse la secoua quelque peu. Comme pour me convaincre de ma bêtise, elle me raconta une histoire. Je vous transcris ici ses propos « Vois-tu Laurier, dans certaines familles musulmanes dont la mienne la virginité d’une femme avant le mariage est un joyau. Cela force le respect. Il y a quelques années de cela, mon cousin rencontra une femme dont il tomba fou amoureux. Il la demanda en mariage quelques mois après. Mais avant cela, la femme lui dit que par concours de circonstance elle n’était plus vierge. Mon cousin dit que cela ne le dérangeait pas. Le jour du mariage, il se saigna l’avant-bras et répandu son propre sang sur le drap blanc à montrer au public, pour feindre la virginité de son épouse. La cérémonie fut belle et couteuse. Deux semaines après ce mariage, il sortit avec ses amis. L’un deux lui dit « Mon frère, je n’ai pas pu venir à ton mariage. Fais voir les photos ». Mon cousin sortit son téléphone et lui montra les photos. A la vue de la désormais épouse de son ami, il se mit à rire. Il dit « Ce que nous, nous avons mangés jusqu’ààààà c’est ça que toi tu as pris pour épouser ? Non mais tu déconnes ! » Mon cousin venait de subir là, la pire humiliation de sa vie. Cela le mit très en colère. Il prit son portable et rentra directement chez lui. Arrivé, la première chose qu’il fit est de répudier cette femme qu’il ne voulait plus qu’on rattache à lui ».  « Voudrais-tu qu’on te dise un jour la même chose ? » Me demanda-t-elle. « Le moment venu, j’aviserai » lui dis – je.

La virginité de la femme est-elle une finalité ?

La virginité est définie comme l’état d’une personne pubère, ou adulte, qui n’a jamais eu de relations sexuelles. Ceci se caractérise souvent par la présence de l’hymen (Membrane qui bloque l’entrée du vagin à tout corps caverneux et spongieux susceptible d’y faire des mouvements de va-et-vient) et l’étroitesse de la voie vaginale. Fantasme pour les uns, mais surtout gage de pudeur, de fidélité et de chasteté chez les autres, le thème de la virginité a souvent fait couler beaucoup d’encre et de salive.

J’ai longtemps tenu pareil discours que l’individu du fait 1, jusqu’au jour où mon esprit s’est vu mûrir. Par expérience, je peux vous dire qu’une fille vierge n’est pas obligatoirement celle qui vous rendra heureux. Elle peut dans certains cas s’avérer être la cause de vos pires tourments. Sa virginité ne fait pas d’elle obligatoirement une compagne idéale.

Je vous accorde qu’être le premier coup d’une femme et rester avec elle à jamais serait magique, qu’une femme vierge a et aura toujours plus de valeurs aux yeux du monde qu’une autre qui a laissé son corps, son intimité aux bons vouloirs de nombreux hommes qui ont fini par l’abandonner comme une vieille serpillière après usage accéléré.

Mais la virginité est-elle gage de pudeur ?

Au lycée il y avait cette fille encline aux plaisirs libidineux à qui ses parents faisaient régulièrement un test de virginité qu’elle réussissait toujours brillamment. Elle ouvrait son sphincter à tout mâle voulant bien s’y glisser. Le jeune innocent que j’étais, étais souvent abasourdi quand elle se targuait de se faire coïter par derrière (Sodomiser pour faire vulgaire). Elle faisait également partie de ces filles qui aiment s’abaisser lors des journées culturelles dans un coin noir de l’école, les soirs de bal pour ouvrir la braguette de ces messieurs dont le membre caverneux et spongieux dressé se voyait offrir une généreuse fellation. Elle était vierge, mais pas innocente.

Par ailleurs, il est possible de reconstituer l’hymen par opération chirurgicale. Il est certains produits chimiques qui rétrécissent la taille du vagin. Outre le coût relativement élevé de ces opérations et produits, une deuxième virginité s’offre à toutes.

Ces filles qui nous rendent la décision difficile

Elles mènent leur jeunesse avec lascivité, multipliant les partenaires. Quand vint le moment du mariage, intervient forcément la discussion où chacun déballe son passé. Elle va vous regarder droit dans les yeux avec son regard le plus sérieux et vous dire avec assurance : je n’ai connu qu’un seul homme dans ma vie. Le pauvre amoureux que vous êtes, allez la croire … Puis le mariage sera célébré. Les jours passeront, les mois, les années mais tôt ou tard vous vous retrouverez dans une situation similaire à l’individu du fait 2.

Il y a aussi celles, qui sont mariées mais qui papillonnent allègrement. Cela nous fait douter de l’honnêteté féminine.

whatsapp

Méritons-nous cette femme à laquelle nous aspirons ?

Ça m’amuse quand je vois des hommes vagabonds dire qu’ils cherchent une fille vierge à marier.

On ne peut prévoir l’incidence qu’auront certains événements dans le futur. C’est après coup seulement qu’apparaissent les liens. Choisir une femme pour sa virginité serait une grossière erreur.

Dans tous les cas, le sujet concernant la virginité reste un très grand débat.

  1 comment for “Vierge ou pas vierge ? Est-ce nécessaire ?

  1. audaf
    18 août 2016 at 13 h 22 min

    le partenaire sera trouvé en fonction du mode de vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.